Coaching de Chefs de projets

Accueil > Le blog du chef de projet > Projets stratégiques, sponsors & Hauts potentiels

Projets stratégiques, sponsors & Hauts potentiels

Publié le 19 February 2010

Les grands groupes internationaux mettent souvent en place des ‘viviers’ de cadres dirigeants - les High Potential Leaders dits Hipo - capables de prendre demain des postes de direction. Quel rapport avec le management de projet ?

A propos de Coopil
: Formation & coaching des chefs de projets. - Téléchargement livres blancs Projets stratégiques & Gouvernance de projet - Profitez aussi d'un Essai gratuit compagnonnage

Etes-vous un haut potentiel ?

Être High-po, ce n’est donc pas manger à l’Hippopotamus tous les jours ! Mais bien avoir été identifié comme un cadre prometteur.

En général, le choix des hauts potentiels se fait lors de réunions entre RH, direction générale et cadres dirigeants de l’entreprise.
Les critères de choix sont assez variables…Le diplôme, les premiers résultats au sein du poste actuel, un bon relationnel avec le dirigeant en question, entre 25 et 35 ans. Le cadre haut-potentiel est capable de prendre un poste de direction à 5 ou 10 ans. Vous trouverez dans le
journal du net un questionnaire pour vous positionner.

Évidemment, ce n’est pas très démocratique mais plutôt méritocratique. Car faire partie de cette liste a un prix : celui de la mobilité, d’un travail acharné toujours et du partage des valeurs de l’entreprise. Très souvent l’expatriation, pendant 2 ou 3 ans minimum à l’étranger, est une figure imposée.

Pour éviter de trop créer d’espoirs, et donc de déceptions, le système est discret. Les cadres haut-potentiel sont les derniers informés. Mais bien entendu, lorsqu’ils sont envoyés en formation MBA ou en parcours management long au sein du centre de formation maison, faut pas être Einstein pour comprendre que les affaires se présentent bien.

Projets Stratégiques & Cadres à hauts potentiels

Parmi les points de passage fréquents, la conduite d’un projet stratégique pour l’entreprise est courant. Cela permet de tester, en environnement hostile, la capacité de survie et de management. L'aptitude à travailler en équipe multiculturelle internationale. L'habileté à mettre en place une gouvernance projet efficace.
C’est aussi un moyen pour le sponsor du projet stratégique de faire connaître le haut-potentiel lors des comités de pilotage du projet stratégique.

Bien évidemment, tout dépend du projet que l'on vous confie. Gérer un projet de 50k€ ne doit pas vous mettre en émoi. Par contre, si :
* Votre budget de projet représente quelques millions d'Euros en Equivalent Temps Plein (hors investissements),
* Le périmètre du projet stratégique dépasse largement votre domaine de compétence initial,
* Votre comité de pilotage ressemble comme deux gouttes d'eau à un comité de direction(Que des VP/Vice-presidents),
* Votre sponsor est Vice-président ou dans le 'Board',
* Votre RH & votre responsable formation vous dorlotent,
* Votre bonus est fortement lié à votre rôle de chef de projet stratégique,
* Le cap des 100k€ brut annuel n'est plus un mythe complet mais une possibilité moyen terme( 5-10 ans),

Alors vous avez peut-être une case "Hipo" cochée dans le tableau de bord management de la performance de votre entreprise. Vous voilà donc cadre haut-potentiel en charge d’un projet stratégique pour l’entreprise.

Spécificités de projets stratégiques

Le projet stratégique représente un enjeu significatif pour l’entreprise. Il est souvent issu du comité de direction qui en a pris l’initiative. Le sponsor chargé de piloter ce projet stratégique est un membre du comité de direction, parfois le dirigeant lui-même. Un projet stratégique, c'est donc un projet dont le sponsor appartient au comité de direction.

Comme exemples de projets stratégiques, on trouvera pour :
   * La RH : les projets SIRH, GPEC, e-learning, centre de formation interne,
   * Les achats : le e-procurement,
   * La finance : La dématérialisation des factures, Sorban-Oexley,
   * L'AQ : la mise en place ISO 26000 ou autre,
   * Prod & logistique : Projets ERP, projets industriels de lignes production ou batiments supply,
    * Les ventes : CRM, support client, SAV
    * etc..

Le budget est aussi très significatif. Par contre, le chef de projet stratégique n’aura pas plus le droit de signer des contrats que pour des projets plus modestes. Mais il devra construire un dossier blindé pour le soutenir en comité de pilotage.

Les projets stratégiques sont également multiculturels, internationaux, complexes. Avec des acteurs sur plusieurs pays, des décalages horaires, des frais importants de déplacements. Une gouvernance projet spécifique.

La vraie difficulté des projets stratégique est dans le nombre importants d’acteurs impactés, directement ou indirectement. Cela inclut les utilisateurs finaux mais surtout tout le management intermédiaire : les responsables de service, directeurs de départements n’appartenant pas au comité de direction, ni présents au comité de pilotage, mais impactés par le projet.
Le rôle du chef de projet consiste à gérer tous ces managers intermédiaires. Ils peuvent très vite faire pression pour le voir remplacé. Le sponsor du projet stratégique est là pour épauler, mais nul ne peut lutter contre le vent indéfiniment.

La conséquence est de devoir passer beaucoup d’énergie à gérer ces profils, tout en mettant en place une organisation interne au projet stratégique de qualité et productive. Le chef de projet stratégique fait alors le tampon entre les deux. Il faut avoir le cuir épais.

Gouvernance projet et comité de pilotage

Une des premières questions à résoudre lors du démarrage d’un projet stratégique est d’en définir la gouvernance de projet adéquate. Par gouvernance de projet, on entend l’organisation permettant de conduire efficacement le projet. Cela inclut les réunions de projet mais aussi et surtout la mise en place d’un comité de pilotage, ou d’autres instances.

Le comité de pilotage est le plus fréquent. Il intègre le sponsor du projet stratégique et les dirigeants impactés par les objectifs du projet stratégique. Pour ce type de projet, au périmètre très large, cela ressemble très vite au comité de direction.

Les intérêts des membres du comité de pilotage sont identiques au votre : réussir le projet. Tout au moins en théorie, car les relations entre les membres du Copil-comité de pilotage sont complexes. Beaucoup d’enjeux sont sous-jacents dont le chef de projet n’a pas conscience.

C’est donc un rôle très ‘politique’ que doit jouer le chef de projet stratégique. Où sont ses alliés au sein du comité de pilotage ? Où sont ses opposants, déclarés ou non. Comment gérer la situation, éventuellement en tirer parti ?
On le voit, c’est un sport de haute volée dont peu sortent indemnes.

Autre composante de la gouvernance projet, les réunions de départements, sorte de comités de pilotage intermédiaires. Mais au rôle purement consultatif. Le chef de projet stratégique va défendre son projet dans ses réunions, expliquer, convaincre. C’est usant, fatiguant, incertain mais incontournable. C’est aussi un minimum de conduite du changement.

Sortir d’un projet stratégique

Le taux de survie au sein d’un projet stratégique est faible : quelques %, guère plus. Pour ne pas tenter le diable sans raison, inutile d’y rester trop longtemps. Il faut donc savoir en sortir.

En général, au bout de 1 à 2 ans, la messe est dite. Le projet stratégique est en bonne voie ou en perdition, le cadre haut-potentiel en pleine ascension ou sur une voie de garage. L’important est de réussir sa sortie.

Le rôle est épuisant d’une part, et les occasions de sortie par le haut d’un projet stratégique ne sont pas légions. Les beaux postes disponibles ne courent pas les rues.
Il faut saisir l’occasion. Donc ne plus être irremplaçable. Le minimum pour cela est d’avoir une organisation interne du projet stratégique en béton, bien rodé, solide. Il faut bien un ou deux ans de travail pour arriver à ce résultat sur des projets stratégiques. C'est le travail que j'ai fait avec plus de 100 chefs de projet depuis 5 ans.

Après un peu de chance suffit. Mais la chance sourit toujours aux audacieux !


La semaine prochaine dans le blog du chef de projet :Etude de cas – Comité de pilotage

1 commentaire à cet article

Franco

Bonjour, je suis étudiant en géophysique et je voudrai monté un projet et j 'ai besoin de savoir un peut plus sur les conditions et le fonctionnement du" sponsoring"

Posté le 07-12-2012

Ajoutez votre commentaire

Votre nom*
Email*
Commentaire*